DARK OF THE SUN

Publié le par cinestranger

DARK OF THE SUN

LE DERNIER TRAIN DU KATANGA

réalisé par Jack Cardiff
avec Rod Taylor (Captain Curry), Jim Brown (Sergeant Ruffo), Yvette Mimieux (Claire), Peter Carsten (Henlein), Kenneth More (Dr. Wreid), Calvin Lockhart (Ubi), Olivier Despax (Lieutenant Surrier), Andre Morell (Bussier), General Moses (Danny Daniels)

Le film  choqua par sa violence certains membres de la  censure (hommes empalés , brulés avec des torches enflammées, la présence de cadavres avec leurs membres coupés, ou des tirs d'enfants, viol masculin), mais le public adora. Jim Brown et Rod Taylor étaient les vedettes de ce film d'action, que son réalisateur Jack Cardiff tourna sur un rythme rapide. Taylor y trouva son rôle de l'année. Il sautait d'un train transportant des paysans congolais et une cargaison de diamants . Yvette Mimieux est une  réfugiée, et Kenneth More, un docteur alcoolique.
Le film contient donc un degré de violence étonnamment élevé pour l'époque et une atmosphère  contraignante.


Le capitaine Bruce Curry, un mercenaire à louer, est chargé de sauver les résidents d'un canton lors d'une guerre civile anti-coloniale menée par les hordes Simba impitoyables vivant à environ 300 milles au sein du Congo africain.
Première rencontre de Curry avec le président congolais Ubi. Après avoir expliqué la mission, Curry se dit alors que le véritable objectif, ce ne sont pas les personnes que le président désire  récupérer, mais les quelque 50 millions de diamants dont il a besoin pour des raisons politiques.

Le but réel de la mission,  est donc  de récupérer 50 millions de diamants, le président congolais devant financer sa guerre contre les  Simba. En seulement trois jours, Curry et son équipage, qui comprend un duplicateur ex-nazi et un médecin alcoolique, rencontrent de nombreux obstacles et trahisons en cours de route. Il y a son ancien ami, Ruffo (joué par Jim Brown) .

Les deux hommes  se comprennent et se respectent malgré leurs personnalités polaires opposées.Pour ce travail, Ruffo ne se soucie que de l'Afrique, alors que les intérêts de Curry sont dans les gains monétaires. À la fin du film, le mercenaire entreprenant redevient humain , mais pas avant d'embrasser le «Côté obscur» de l'âme humaine.

Le film explore les  événements congolais  mais approfondit en mettant davantage l'accent sur l'homme, son potentiel d'honneur et d'intégrité, croyant à quelque chose de plus grand que lui et à des caractéristiques moins dignes telles que la jalousie, la peur, l'avarice et la vengeance .


Rod Taylor est magnétique et tout simplement incroyable en tant que leader mercenaire, le capitaine Curry.

 

 

DARK OF THE SUN
DARK OF THE SUN
DARK OF THE SUN
DARK OF THE SUN
DARK OF THE SUN
DARK OF THE SUN

Publié dans ACTION

Commenter cet article