MUTINY OF THE BOUNTY

Publié le par cinestranger

 

MUTINY OF THE BOUNTY

titre français Mutiny on the Bounty
Réalisation .....................................     Lewis MILESTONE (1961)
Scénario .......................................     Charles LEDERER
D'après le roman de.............................     Charles NORDHOFF et James Norman HALL
avec
Fletcher Christian ...............................     Marlon BRANDO
Le capitaine Bligh...............................     Trevor HOWARD
John Mills .....................................     Richard HARRIS
Smith  .........................................     Hugh CRIFFITH

Byrne  .........................................     Chips RAFFERTY
McCoy  ........................................     Noël PURCELL
Mack   .........................................     Ashley COWAN
Fryer   .........................................     Eddie BYRNE
Minarii  ........................................     Frank SILVERA
 

Le Bounty a pour mission de ramener de Tahiti des plants d'arbres à pain et de les transporter jusqu'à la Jamaïque. Le navire est commandé par le Capitaine Bligh, homme cruel, ambitieux qui impose une discipline des plus strictes. Son second Christian Fletcher s'oppose à cet homme violent qui affame  les hommes, les assoiffé et les fait fouetter.

L'équipage se révolte et le lieutenant Fletcher prend la tête de la mutinerie. Après avoir trouvé un refuge, Christian décide de regagner  l'Angleterre pour défendre la cause des mutins et faire mettre en accusation Bligh. Aussi  l'un des hommes met le feu au Bounty et le  lieutenant Fletcher meurt brûlé en essayant  de sauver le navire.



Pour cette deuxième version des RÉVOLTÉS DU BOUNTY, Marlon Brando succéda à Clark Gable dans le rôle de Christian Fletcher. Ce fut en Nouvelle Ecosse, que fut construit la copie fidèle du véritable HMS Bounty, depuis le moindre taquet jusqu'aux 10000 pieds carrés (900 m2) de voilure qui ornent les mâts. La construction nécessita plus de 120000 mètres de planches dont la moitié en chêne de New Jersey.

 Le remake de Mutiny on the Bounty ( les Révoltés du Bounty) durait 179 minutes et coûta 19 millions de dollars (10 fois le budget de la version de 1935), dont la MGM récupéra une très large part à l'exploitation. Carol Reed commença à réaliser le film en 1961, mais les extérieurs dans les îles du Pacifique ne lui convenaient pas. Après bien des problèmes (surtout avec Marlon Brando), il abandonna et fut remplacé par Lewis Milestone qui se souvint sans doute du télégramme qu'il reçut d'Harry Cohn en 1934, alors qu'il dirigeait un autre film d'aventures en mer avec de piètres acteurs : « Termine vite, le coût est consternant. » A quoi Milestone répondit : « Les acteurs aussi. » On ne pouvait faire ce genre d'esprit avec le Bounty, dont le coût montait de plus en plus tandis que Brando supervisait la réalisation et le scénario, que les délais n'étaient pas respectés et que les nerfs craquaient. Le film eut un accueil mitigé, n'étant vraiment apprécié que par ceux qui n'avaient pas vu la première version. C'était un spectacle magnifique, mais le drame y perdait en tension après la mutinerie, pour finir avec l'incendie du vaisseau et Brando cabotinant dans une interminable scène d'agonie. Son interprétation de Fletcher Christian était pourtant plus subtile que celle de Clark Gable. Trevor Howard  était un remarquable Captain Bligh mais il lui manquait cette dose de folie qu'un Charles Laughton mettait dans ses personnages de tyrans. Movita, qui avait un rôle important dans la version de 1935, fut aussi une épouse de Brando. Scénario de Charles Lederer. Photographie de Robert Surtees.

 

Publié dans DRAMES

Commenter cet article