FLESH AND THE DEVIL

Publié le par cinestranger

FLESH AND THE DEVIL

TITRE FRANCAIS :LA CHAIR ET LE DIABLE


Réalisation ..................................... Clarence BROWN (1926)
D'après le roman « Es War » de .................. Hermann SUDERMANN
Adaptation ..................................... Benjamin F. GLAZER

avec
Félicitas........................................ Greta GARBO
Léo von Sellenthin  .............................. John GILBERT
Ulrich von Kletzingk............................. Lars HANSON
Le comte von Rhaden  ........................... Marc MacDERMOTT
Hertha Prochvitz ................................ Barbara KENT
L'oncle Kutowski................................ William ORLAMUND
Le pasteur Brenckenburg ......................... George FAWCETT
La mère de Léo .........  ...................... Eugénie BESSERER
Minna ......................................... Marcelle CORDAY



Nous sommes en Europe centrale, à la fin du siècle dernier. Deux jeunes officiers, amis d'enfance, Léo et Ulrich, fréquentent le salon du comte de Rhaden, dont l'épouse, Félicitas, d'une grande beauté, les fascine l'un et l'autre. Léo succombe le premier à son charme. Il provoque en duel le comte et le tue. Mais il doit s'expatrier, laissant la belle veuve en
compagnie d'Ulrich, qui l'épouse. Des années passent. Léo rentre d'Amérique et renoue avec son ancienne liaison. Ulrich s'en aperçoit, et c'est le drame. Un nouveau duel va avoir lieu. Mais cette fois, le pire est évité : les deux hommes se réconcilient tandis que Félicitas meurt opportunément noyée.



Ce scénario, fort mélodramatique, adapte un récit de l'écrivain allemand Hermann Sudermann (1857-1928), dont F.W. Murnau porta, la même année, à l'écran, avec grand succès, le célèbre « Voyage à Tilsitt » (sous le titre L'AURORE).

On retrouve  le couple Greta Garbo-John Gilbert, qui venait de triompher dans ANNA KARÉNINE, réalisé aux U.S. A. par le même Ciarence Brown, et dont la publicité laissait entendre que leurs scènes d'amour dans ce film n'étaient pas seulement simulées...  Ils tourneront encore ensemble INTRIGUES (1929, toujours sous la direction de Ciarence Brown) et LA REINE CHRISTINE (Rouben Mamoulian, 1933).

La sortie du film, 1926, pulvérisa tous les records d'entrées. Pas seulement grâce à la sensationnelle nouvelle star, mais aussi à cause des scènes  d'amour entre Garbo et John Gilbert  les plus brûlantes filmées jusqu'alors, plus, une rumeur s'était répandue bien à la « une  des journaux, selon laquelle deux partenaires prolongeaient ces scènes hors du studio!  ( (Garbo démentit pour sa part ces rumeurs)). Le film lui-même eut moins d'éclat que ses vedettes . Clarence Brown, qui devint plus le réalisateur préféré de Garbo, avait cependant  tiré le maximum de cette histoire  de femme éprise d'un seul homme en dépit de2 mariages  successifs avec Marc MacDermott  et Lars Hanson.

 Garbo sera sacrée pour ce rôle, par le New York Herald Tribune, « l'incarnation même de la beauté et de la passion »

FLESH AND THE DEVIL

FLESH AND THE DEVIL

Publié dans DRAMES

Commenter cet article